OCTA+ Blog Voir tous les articles

Des prix d’énergie bas grâce au COVID-19

Des prix d’énergie bas grâce au COVID-19

En raison de la crise du coronavirus, les prix de l'énergie ont chuté au printemps. Bien qu'ils se redressent en grande partie grâce à la reprise économique pendant l'été, ils sont encore à des niveaux plus bas qu'avant la crise. Et c'est une bonne nouvelle pour votre portefeuille.

"Chaque inconvénient a son avantage." C'est également vrai pour le COVID-19. En tant que fournisseur multi-énergie, nous avons constaté une forte baisse des prix depuis mars 2020 pour tous les produits que nous proposons: tant pour l'électricité que le gaz naturel, ainsi que le carburant et le mazout. Et cela a tout à voir avec la loi de l'offre et de la demande.

Électricité : fixez votre prix bas dès maintenant
Pendant le confinement, l'économie mondiale s'est presque arrêtée, ce qui a été désastreux au niveau de la demande d'électricité. Au plus bas, la consommation a chuté de 30% ! En conséquence, de grandes quantités d'énergie ont été mises sur le marché à des prix très bas. Si vous avez un contrat d'énergie variable, ces baisses de prix feront une belle différence sur votre facture annuelle. Même si vous en avez consommé plus parce que vous deviez rester chez vous. D'autre part, le moment est venu de fixer les prix bas pour un, deux ou trois ans avec un tarif fixe. Bien que le marché de l'énergie se soit redressé pendant les mois d'été, les prix sont de nouveau plus bas à cause du  nouveau confinement. Découvrez votre tarif d'électricité avantageux.

Faites le plein de mazout à moindre coût pour l'hiver
Même histoire pour le mazout : le prix du pétrole brut était à son plus bas niveau en vingt-et-un ans pendant le confinement. Le déclin de l'activité économique a entraîné un excédent de pétrole brut. De plus, la Russie a refusé de réduire sa production de pétrole afin de faire remonter le prix. L'OPEP ne voulait pas réduire sa production non plus, ce qui a entraîné une surproduction et un manque d’espace de stockage. En conséquence, les prix du pétrole ont chuté, ce qui a eu un effet positif sur la baisse de prix du mazout et du carburant. Pendant l'été, les marchés se sont redressés grâce à des accords visant à réduire la production. Début septembre, la résurgence mondiale du COVID-19 et la baisse des prix de vente en Arabie Saoudite en octobre ont entraîné une nouvelle baisse. Commander du mazout dès maintenant est donc une excellente idée pour passer l'hiver à bon marché et au chaud. Demandez ici votre prix avantageux pour le mazout de chauffage.

Le diesel et l'essence : toujours moins chers qu'avant le corona
Les prix du diesel et de l'essence ont suivi la même tendance à la baisse. Là aussi, la demande s'est fortement affaiblie en raison du confinement, ce qui a entraîné une baisse des prix et la suppression des embouteillages sur les routes. Lentement, l'économie a redémarré. Entre-temps, le prix de l'essence a réaugmenté. Pourtant, vous payez toujours moins qu'avant l'ère du virus. Au fait, avec notre HybridCard, vous bénéficiez d'une réduction supplémentaire à la pompe. Et vous pouvez accéder à deux stations-service sur trois en Belgique. Voyez combien vous pouvez économiser avec la carte de carburant HybridCard ici.

Octaplus.be utilise des cookies et des techniques comparables à des fins fonctionnelles et analytiques, pour collecter des informations sur vos préférences et adapter le contenu de ses sites à vos préférences. Pour plus d'informations sur la politique de cookies de octaplus.be, cliquez ici.
Fermer